Compote Rhubarbe Cerise

Me revoilà (enfin !) avec un nouvel article. Le premier de l’année,je ne suis vraiment pas en avance,  mais il vaut mieux tard que jamais comme on dit 😉

Les cerises sont arrivées, mais entre les fortes pluies des dernières semaines, et les oiseaux qui se servent allègrement, il n’y a pas grand chose à récupérer !  J’ai tout de même réussi à en sauver 1.5 kg pour vous partager une nouvelle recette !

L’association Rhubarbe/ Cerise fonctionne très bien car l’acidité de la Rhubarbe contre-balance le côté sucré des Cerises.

Ingrédients (pour 2 grands pots) :

  • 1 Kg de Rhubarbe épluchée
  • 350 gr de Cerises dénoyautées
  • Sucre de coco, au goût (et 1 C à soupe pour dégorger la Rhubarbe)

 

Eplucher la Rhubarbe et la couper en tronçons. Les mettre dans un saladier et ajouter la cuillère à soupe de sucre de coco.

Laisser dégorger 5 h.

Dénoyauter les Cerises.

Verser dans le bol du Thermomix (oui, aujourd’hui c’est lui qui tourne !), puis ajouter la Rhubarbe (sans le jus qu’elle aura rendue dans le saladier).

Régler 10 min / 90 °/ vit 3.

Mixer 1 min vit 10 (ou moins si vous aimez les morceaux !)

Ajouter du sucre de coco si vous le jugez nécessaire pour corriger l’acidité de la Rhubarbe.

Un petit délice !

Comme vous pouvez le voir sur les photos, il y a des pots retournés. Je les laisser refroidir comme cela et je les stocke de la même façon dans le réfrigérateur (impératif, si vous souhaitez les conserver à température ambiante, il faut stériliser).

La compote se conserve ainsi plusieurs mois, et il y a bien le « plop » à l’ouverture, signe que le vide d’air a bien été fait, et le goût de la compote fraiche est bien au rendez-vous, ce qui n’est pas forcément le cas après une stérilisation.

 

 

Publicités

Moelleux Orange & Amandes

Je vous propose une petite douceur toute légère pour commencer le week-end.

Le jus d’orange apporte le moelleux, les blancs d’oeufs le côté aérien, pour un résultat très parfumé.

WP_20160118_001

Ingrédients :

  • 300 grammes d’amandes entières (réduite en poudre au blender)
  • 70 grammes de fructose
  • 4 blancs d’oeufs
  • 4 cuillères à soupes de farine d’orge mondé
  • jus et zestes de 3 orangesWP_20160118_002

 

Préchauffer le four à 180°

Dans un cul de poule, mélanger la poudre d’amandes, le fructose et la farine d’orge mondé.

Prélever les zestes des 3 oranges, puis presser leurs jus.

Incorporer au mélange précédent.

Monter les blancs en neige, et ajouter aux autres ingrédients.

Verser dans un moule rectangulaire, et enfourner pour 35 min.

 

Se déguste une fois bien refroidi, pour profiter de l’ensemble des parfums.

WP_20160118_003

Compote de Rhubarbe au miel d’acacia

Je n’arrive pas à publier de manière très régulière depuis quelques temps, j’ai pourtant de nombreuses recettes à partager avec vous, et avec les récoltes actuelles, les idées fusent, et les projets pour faire grandir et évoluer le blog aussi!

Aujourd’hui, c’est la rhubarbe qui est à l’honneur. Avec son IG de 15 et sa richesse en fibre, elle est un allié de choix. Je dois avouer que jusqu’à présent, je n’en étais pas vraiment fan. Mais, j’ai trouvé LA recette !

WP_20150523_001

Ingrédients :

– 1 kg de rhubarbe épluché et coupé en tronçon

– 1 cuillère à soupe de fructose

– 2 cuillère à soupe de miel d’acacia

WP_20150527_002

La veille,  mettre dans un saladier la rhubarbe, ainsi que la cuillère à soupe de fructose. Mélanger, puis couvrir et mettre au frigo pour 12 h minimum. Cette étape permet de réduire très nettement l’acidité (ce qui précisement me dérangeai jusqu’à présent!).

Le lendemain, mettre la rhubarbe (sans le jus qui se sera formé) dans le bol du  Thermomix (une fois n’est pas coutume, j’ai faussé compagnie à mon fidèle Cook’in pour le TM31 de la maison!).  Cuire 10 min à 90°, vitesse 4.

Ajouter ensuite le miel d’acacia, puis mixer 1 min vitesse 10 pour obtenir une compote bien lisse (ou vit 5/6 si vous aimez les morceaux).

A chaud, la compote semble liquide, mais pas de panique, elle épaissit en refroidissant. Se déguste bien frais.

 

WP_20150527_004

 

Crème au lait de cajou et poudre de caroube

Je ne vous ai pas oublié, loin de là, mais des petits soucis à la main, sans gravité, m’ont quelque peu éloigné de la cuisine ces 2 derniers mois. Me voici donc de retour avec une petite douceur toute légère, à base de lait de cajou.

Le lait de cajou, c’est mon chouchou en ce moment, cela donne un lait doux et oncteux, un régal !

WP_20150312_001

Là, j’ai voulu le marier à la poudre de caroube, qui s’utilise en remplacement de la poudre de cacao, par exemple, et, ce qui ne gâche rien, c’est qu’elle à un IG de 15.

Ingrédients pour 3 ramequins :

– 500 grammes de lait de cajou (fait maison sur le même principe que le lait d’amande)

– 10 grammes de poudre de caroube

– 50 grammes de sucre de coco

– 30 grammes de crème d’orge

WP_20150312_005

Verser le lait dans une casserole, puis ajouter les poudres et bien délayer.

Faire chauffer à feu moyen entre 6 et 10 minutes,  jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse.

Verser dans des ramequins et déguster très frais.

WP_20150312_004-1

J’aurai du mal à définir avec précision  le goût du caroube, mais on peut dire que c’est à mi-chemin entre le cacao et le caramel, sans le goût sucré, avec une impression de note vanillé en fond de bouche.  Le meilleur moyen de savoir, reste d’y goûter 🙂

Crème coco…ramel de Clea & plus

Bonjour à tous chers lecteurs,

Permettez moi tout d’abord de vous souhaitez une bonne et heureuse année 2015, qu’elle vous apporte joie et sérénité.

Je vous remercie d’avoir été si nombreux à me lire en 2014, malgré un dernier trimestre bien pauvre en nouveaux articles.

J’ai encore de nombreuses recettes et  astuces à partager avec vous, et je vais également poursuivre la rubrique « Mon placard à IG bas », qui est régulièrement plébiscité et je vous en remercie.

Avant de vous présenter ma petite recette ultra simple du jour aux faux airs de crème caramel, je voulais vous dire que l’on parle des M’alices de Cocott dans le livre d’Alexandra Chopard, « Ne plus être fatigué c’est malin » paru aux éditions Leduc. Je vais y consacrer un article prochainement, mais vous pouvez d’ores et déjà vous le procurer, car il est vraiment très bien fait et facile à lire !

WP_20141231_001

Maintenant, passons à la recette !

Dans le quart d’heure où j’ai vu cette recette sur le blog de Clea, j’étais en cuisine ! Et je ne fût pas déçue, c’est une petite tuerie si l’on aime la noix de coco.

Ingrédients pour 3 ramequins :

– 20 grammes de crème d’orge

– 30 grammes de sucre de coco

– 250 grammes de lait de coco

-150 grammes de lait de soja

WP_20141231_003

Dans une casserole, peser la crème d’orge et le sucre de coco.

Verser les laits, en fouettant vivement pour que la crème d’orge se délaye bien sans grumeaux.

Faire chauffer sur feu moyen jusqu’à épaississement du mélange, puis poursuivre la cuisson 7 min à feu doux.

Verser dans le contenant choisi, puis mettre au frigo au moins 3h avant dégustation.

 

WP_20141231_004

Plus votre crème sera froide, plus l’arôme coco sera prononcé.

Régalez vous 🙂

 

 

 

Crème dessert à la myrtille

Cette recette est la dernière confectionnée par mon plus fidèle lecteur & critique, mon Papa, avant de nous quitter brutalement le 24 Septembre dernier.

Nous devions la déguster ensemble, j’ai donc décidé de vous la proposer pour lui rendre hommage.

SAM_2067

Ingrédients (pour 4 petits pots):

– 120 grammes de myrtilles surgelées

-400 grammes de tofu soyeux

-70 grammes de sirop d’agave

-4 cuillères à soupe de confiture de fruits rouge au fructose

SAM_2068

Dans une petite casserole, faire décongeler les myrtilles.

Pendant ce temps, mettre le tofu soyeux ainsi que le sirop d’agave dans le bol du Cook’in.

Une fois les myrtilles prêtes, les verser dans le bol du Cook’in, puis mixer 1 min/vit5.

Verser une cuillère à soupe de confiture dans chaque pot, puis ajouter la crème à la myrtille.

SAM_2069

Bonne dégustation !